Nouvelles

Assassinat de Ben Ramos et menaces sur Katherine Panguban, avocats au service des luttes du peuple philippin

Philippines : Duterte, Trump et al. jugés coupables devant le tribunal international des peuples

Le droit de grève est un droit fondamental

Solidarité avec les avocats turcs

Réarrestation de la famille serbe : un nouveau traumatisme inutile pour les enfants

Famille en centre fermé : Qui abuse des procédures?

Victoire contre le service communautaire

La criminalisation de la protestation dans le Rif viole les droits humains

Moria. Chroniques des limbes de l’Europe

Condamnation de la France pour un tir mortel lors d’une course poursuite

Victoire contre les fonds vautours!

Une enfant est morte

Manifestation contre le racisme 24/03

Volvo : Bientôt des licenciements à la chaîne ?

Arrestations de sans-papiers : nous ne nous laisserons pas instrumentaliser !

Action pour le droit à l'aide juridique devant la Cour

11 décembre : Action Stop The Killings

Protéger ou sévir - colloque Ligue des Droits de l'Homme

Recours contre la loi "déportation"

Rébellion à bord d’un avion contre une expulsion : #JeNeLaBouclePas

BIG BROTHER AWARDS "Big Brother is watching us"

La Cour d’Appel de Bruxelles rejette le recours par Infrabel contre la grève

Interview avec Raf Jespers dans le Journal de la Police: ‘Introduire la communication obligatoire du procureur vers la police’

PROGRESS Lawyers Network soutient la campagne "on n'enferme pas un enfant.point"

De Morgen: ‘Screené par la police, refusé par Tomorrowland’

Carte blanche dans Le Vif de Marie Doutrepont et Pauline Delgrange: 'Migrants et Union européenne: une mesure indigne'

Le Conseil d’Etat annule le permis d’environnement du Sportpaleis d’Anvers en invoquant des problèmes de stationnement pour les résidents suite aux activités

Moria. Chroniques des limbes de l’Europe

Marie Doutrepont, avocate au cabinet Progress Lawyers Network de Bruxelles, est partie travailler comme bénévole dans le camp de réfugié·es de Moria, sur l’île grecque de Lesbos, au cours du mois de mai 2017. Bouleversée par ce qu’elle y a vu et vécu, elle a écrit à ses proches un courriel tous les soirs, pour raconter ce dont elle était témoin dans ce camp interdit aux journalistes. Moria. Chroniques des limbes de l’Europe est le rapport brut de son expérience, sous la forme de vingt-et-une lettres écrites durant son séjour dans les « limbes de l’Europe ». Le livre est disponible en librairie ou en contactant le cabinet d'avocats Progress Lawyers Network.

Présentation du livre

Le camp de Moria se situe à Lesbos, une île grecque paradisiaque. Environ six mille réfugiés s’y entassent, échoués là après un voyage effroyable, entrepris avec ce qu’il leur restait d’espoir. Mais là-bas, c’est nulle part, c’est l’attente interminable.

Les enfants jouent parmi les déchets. Les malades ne sont soignés qu’avec du paracétamol. Les familles s’entassent dans des containers ou des tentes de fortune. Plusieurs réfugiés meurent de froid en hiver. Le grillage est leur seul horizon. Certains d’entre eux refusent de croire qu’ils sont en Europe.

Marie Doutrepont, avocate bénévole au sein d’une ONG, s’y est rendue pour apporter une assistance juridique de première ligne aux demandeurs d’asile. De ce quotidien bouleversant, elle écrira des lettres poignantes à ses proches. Ces échanges seront son paracétamol à elle, son exutoire, son « absolue nécessité ».

Moria. Chroniques des limbes de l’Europe est un témoignage essentiel pour comprendre la douleur de l’exil et l'absurdité de la politique migratoire européenne, en plongeant dans les coulisses interdites de Moria. Un récit simple, humain, à la fois désespéré et pourtant empli d’espoir, car sur une même île, le meilleur et le pire se côtoient. Et la vie s’accroche, malgré tout.

Vous trouverez quelques extraits de cet ouvrage en cliquant ici.

Vous pouvez également lire un article sur le livre sur ce blog.