Compte-rendu du colloque Discriminations:

prévenir et guérir

Avec un thème en lien fort avec l’actualité, le colloque annuel de Progress Lawyers Network s’est déroulé avec succès. La collaboration avec le MRAX dans le cadre de la Semaine d’action contre le racisme fut pour nous cette année une nouveauté appréciable. Les retours du public, composé de personnes d’horizons diverses en lien de près ou de loin avec le sujet de la discrimination sur le marché du travail, ont été très positifs. Nous avons été très heureux de pouvoir vous accueillir pour cette journée qui fut pour tous fort enrichissante.

La journée a commencé, après une petite introduction par Mieke Van den Broeck, avocate à PROGRESS Lawyers Network, par un état des lieux sociologique avec les interventions de Joël Le Déroff, d’Enar, pour le regard plus européen, et Oumnia Berrahal, sur la situation plus particulière de la Belgique. Vous pouvez accéder au power point projetée lord de sa présentation ci-dessous.


Oumnia Berrahal, Sociologue PROGRESS Lawyers Network

Nous avons ensuite suivi avec attention les exposés très instructifs d’ Ingrid Aendenboom, d’Unia, sur la réglementation belge et européenne ainsi que sur la jurisprudence existant en la matière. Vous trouverez ses deux power point ci-dessous. C’est Julien Ameeuw, le subsitut de l’auditeur du travail près de l’auditorat du travail de Bruxelles qui nous a exposé le rôle de l’auditeur du travail dans la lutte contre les discriminations dont vous trouverez un résumé dans le power point en cliquant ci-dessous.


Ingrid Aendenboom, Senoir Legal Advisor Centre interfédéral pour l`égalité des chances

Durant l’après-midi, divers acteurs de terrain nous ont exposé différentes pistes juridiques de lutte contre les discriminations. En cliquant sur les liens ci-dessous vous trouverez les présentations power point de plusieurs d’entre eux: sur les objectifs chiffrés, la présentation d’ Ibrahim Akrouh du Mrax; sur les CV anonymes, celle de la juriste Nathalie Diesbecq de la CSC, sur le plan diversité de la FGTB, le power point de Lander Vander Linden; sur le testing en Belgique, les présentations de Mohamed Lahlali, juriste au Minderhedenforum et de Jihad Van Puymbroeck membre de KifKif. C’est avec grand plaisir que nous avons écouté notre invitée internationale, Marina Belliard, juriste à SOS Racisme France, qui nous a parlé de l’expérience française du testing.


Ibrahim Akrouh, jurist au MRAX

La journée s’est cloturée par le témoignage très émouvant de Samira Ben Aïssa, sur son expérience personnelle de la discrimination et du testing qu’elle a mis en place spontanément, suivi d’une réponse juridico-pratique par Selma Benkhelifa, avocate à PROGRESS Lawyers Network, en écho aux problèmes et questionnements évoqués tout au long de la journée vers, nous l’espérons des solutions concrètes.


Selma Benkhelifa, avocate PROGRESS Lawyers Network

Vous pouvez également toujours nous commander le syllabus (dont vous trouverez la table des matières ici) reprenant les textes de la majorité des orateurs en nous contactant par e-mail via info@progresslaw.net.

Bijhorende documenten
ppt Oumnnia Berahal 28/04/2016 889 Kb  
ppt Ingrid Aendenboom Regelgeving 28/04/2016 984 Kb  
ppt Ingrid Aendenboom 28/04/2016 63 Kb  
ppt Julien Ameeuw 28/04/2016 1221 Kb  
ppt Nathalie Diesbecq 28/04/2016 755 Kb  
ppt Lander Vander Linden 28/04/2016 151 Kb  
table de matières du syllabus 28/04/2016 48 Kb  
   

Colloque 2016:
Discriminations: prévenir et guérir

PROGRESS Lawyers Network - 25/03/2016

Colloque Discriminations: prévenir et guérir
Pistes juridiques de lutte contre les discriminations dans l`emploi

Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, 
à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
 (Art. 23 Déclaration Universelle des droits de l`Homme)
 
Pourtant, chaque année, les statistiques viennent rappeler la triste réalité de la discrimination sur le marché du travail dans les pays de l`Union européenne.
 
Le taux de chômage des jeunes nés dans un pays européen de parents immigrés est 50% plus élevé que celui des jeunes sans origine migratoire. Parmi eux, un sur cinq estime être victime de discrimination.
 
En Belgique, le Monitoring Socio-Economique 2015 sur le Marché du travail a encore démontré le caractère inégal de l’accès à l’emploi selon l’origine. 
 
Ce constat alarmant est reconnu par tous et la situation dénoncée année après année ne s`améliore pas. Pourtant, les législations anti-discrimination existent à tous les niveaux. 
 
Pourquoi la jurisprudence reste-t-elle anecdotique? Pourquoi les recours devant les Cours et Tribunaux ne sont-ils pas plus nombreux? Quels sont les freins qui empêchent les populations les plus discriminées d`ester en justice? Comment prouver la discrimination?
 
Le colloque donnera la parole aux juristes, ainsi qu’au monde associatif et syndical pour tenter de répondre à ces questions et de mettre en avant des pistes de solutions juridiques.
 
Il serait évidemment faux de prétendre que le droit peut résoudre tous les problèmes de société, mais il est important que les juristes portent le débat et que le droit soit moteur de changement.

Lisez ici le programme.

Lisez aussi l'article dans De Standaard.