Enfin, le 17 juin: présentation du livre de l’avocat Raf Jespers, “ Big Brother in Europa”. Les 150 personnes présentes en ont fait un succès. Les quatre orateurs ont chacun donné une impression personnelle du livre.

Jos Van Der Velpen, président de la Liga voor de Rechten van de Mens ( la Ligue des Droits de l’Homme) était le premier orateur : “ Dans les années ’70, nous étions indignés  découvrant un jour que, après avoir participé à une manifestation, nos données personnelles se trouvaient dans les ordinateurs de la gendarmerie. Si je serais décédé à ce moment et réincarné aujourd’hui, j’aurai de quoi m’effrayer!
Patrick Hebberecht (Professeur en Criminologie et en Sociologie du Droit à l`université de Gand):” c’est le livre que j’aurais voulu écrire. Il a le mérite de donner un aperçu de toutes les facettes de la société où ‘ Big Brother’ opère.
Rachida Lamrabet (juriste au Centre pour l`Egalité des Chances, auteur e.a du livre `Vrouwland` (Terre de Femmes), lauréate du prix du débutant néerlandophone 2007) témoignait que, depuis qu’elle avait lu le livre, elle ‘se surprend à se retourner régulièrement et de ne plus présenter spontanément sa carte de fidélité à la caisse des magasins Colruyt.’
Marc Weyns (secrétaire général adjoint à la LBC-NVK) à son tour, soulignait que la description de Big Brother sur le lieu de travail, correspond exactement à la réalité: “ ce n’est pas par hasard que les employeurs s’empressent d’utiliser des caméras afin de filmer les délégués les plus militants sur le lieu de travail. Aujourd’hui, dans des procédures de licenciement, on utilise même des enregistrements obtenus de façon illégale.”

Bijhorende documenten
Verslag_Rachida Lamrabet 30/06/2010 104 Kb