Aux Philippines, Endric & Rosalie Calago ont tous deux été abattus à leur domicile, à cause de leur lutte pour des soins de santé accessibles. Au Guatemala, Daniel Pascual vit sous une menace permanente, à cause de son engagement pour des ouvriers agricoles. En Colombie, l’employeur d’ Everiel Barrera essaie de le faire renvoyer à cause de son travail pour des bonnes conditions de travail.

Avec une nouvelle campagne, Stop the Killings veut soutenir ces collègues. Qu’est-ce que vous pouvez faire?
·         Partager les affiches de la campagne sur Facebook (de Endric & RosalieDaniel et Everiel)
·         Envoyez des lettres aux ambassades concernées (pour Endric & RosalieDaniel et Everiel)
·         Joigner à l`action le 8 Décembre à Bruxelles

Participez! Et encouragez tout le monde de faire la même chose.
Pour la protection sociale! Contre la répression! http://www.stopthekillings.be/